mai 18, 2024
Accueil » ChatGPT/Gemini : 7 conseils pour écrire des prompts au top

ChatGPT/Gemini : 7 conseils pour écrire des prompts au top

prompts GPT/Gemini

ChatGPT et Gemini sont des outils d’IA générative conversationnelle à la fois puissants et révolutionnaires. Pourtant, certains internautes se plaignent de la qualité des résultats obtenus. La raison est simple : les instructions qu’ils ont données, dites « prompts », n’étaient pas assez pertinentes. Il vous est déjà arrivé le même désagrément ? La rédaction vous offre un guide complet pour apprendre à maîtriser les chatbots ChatGPT et Gemini en écrivant des prompts efficaces.

Écrire un prompt complet et précis

C’est quoi un prompt en IA déjà ? Ce terme anglophone désigne tout simplement la requête faite au chatbot pour qu’il génère du contenu à votre place. Paraît-il, il faut compter 21 mots en moyenne pour réaliser un prompt efficace

Une requête trop courte, comme celle rédigée par la majorité des utilisateurs (environ 9 mots), manque cruellement de précision. Dans ce cas, la réponse de Gemini/ChatGPT risque d’être incorrecte ou incomplète. Aussi, soyez clair dans vos propos sans prendre en considération la longueur de votre instruction. 

Voici les 4 éléments incontournables d’un bon prompt :

  • Qui vous êtes ;
  • Quelle mission accomplir ;
  • Dans quel contexte ;
  • Sous quel format.

Demander à Gemini/ChatGPT d’assumer un rôle précis

Pour fournir un cadre de travail pertinent, assignez un rôle précis au chatbot. Cela peut être une profession, une identité, un personnage réel ou fictif, un statut en particulier, etc. Ajoutez au besoin un maximum de détails (s’agit-il d’un expert ou d’un débutant ?). Gemini et ChatGPT répondront comme tel ! Vous pouvez par exemple demander à votre IA générative préférée d’incarner un journaliste, un directeur éditorial, un coach de vie, un agent immobilier ou un enseignant en primaire.

Assigner une tâche à l’IA générative

Optimisez également vos prompts en soumettant une requête claire. Gemini et ChatGPT sont capables de vous assister professionnellement et quotidiennement dans une multitude de missions. En voici quelques exemples :

  • Résumer ou optimiser un texte ;
  • Écrire un article ou un e-mail ;
  • Expliquer le fonctionnement d’un objet (soleil ou autre) ;
  • Adapter un article ou autre contenu à un style particulier ;
  • Résoudre vos problèmes de la vie quotidienne.

Donner le contexte de la demande

Les meilleurs prompts contiennent forcément le contexte entourant la tâche assignée. L’objectif est d’obtenir une réponse moins générique et plus personnalisée. Plus votre prompt contient des détails alimentant le chatbot en informations, mieux c’est. Illustration ! Vous avez besoin de rédiger un e-mail. Mentionnez dans votre prompt s’il s’agit d’un courriel professionnel ou personnel, et dans quel cadre (candidature à tel emploi, inscription à tel événement, réponse à un client mécontent, etc.).

Mentionner le public cible dans le prompt

ChatGPT et Gemini ont besoin de connaître le destinataire de la réponse pour adapter le ton et le vocabulaire à utiliser. Vous conviendrez avec nous que l’on n’expliquera pas un sujet de la même manière à un enfant en bas âge et à un adulte. Idem pour un public féminin et masculin ! Si vous incluez la cible dans votre prompt, le chatbot s’exprimera en fonction du niveau de connaissance et de compréhension de l’audience.

Préciser dans le prompt le format de travail

Le format compte aussi parmi les informations essentielles à communiquer à Gemini/ChatGPT. Selon vos besoins, faites entrer dans votre prompt :

  • Le nombre de mots requis ;
  • Les balisages que la réponse doit comporter (titre, sous-titres, tableau récapitulatif) ;
  • La forme du travail à rendre (X listes de clubs de rugby, de conseils pratiques, des plus grands séismes, etc.).

N’hésitez pas à communiquer un exemple détaillé de la réponse attendue.

Adopter les bonnes pratiques pour un prompt efficace

Voici d’autres astuces pratiques pour créer d’excellents prompts destinés à Gemini et ChatGPT :

  • Adapter la conversation, comme si vous discutiez avec une personne (ami/collègue) et non un robot. Faire des phrases complètes. Adopter un langage naturel et simple.
  • Exprimer clairement vos idées en employant des mots adéquats et en privilégiant la forme active.

Reformuler la requête, y ajouter davantage de consignes, puis la soumettre de nouveau au chatbot si la réponse précédente ne vous convient pas.